Les secrets des adjuvants révélés : comment maximiser vos traitements grâce à l’adjuvantation ?

31/12/2022
Près de 70 % des exploitants agricoles utilisent des adjuvants¹. Ce chiffre monte à presque 100 % pour les agriculteurs céréaliers. Leur usage s'est démocratisé au fil des années et ils sont aujourd’hui devenus presque incontournables. Mais quel est le rôle réel de l’adjuvantation ? Comment bien choisir son adjuvantation ? Est-ce qu’une bonne adjuvantation maximise les effets du traitement appliqué ?

Le rôle de l’adjuvantation : maximiser l’efficacité de votre bouillie avant, pendant ou après le traitement. 

Les adjuvants se distinguent en 3 catégories :

  • Ceux qui agissent dans la cuve. Ils permettent de limiter des effets indésirables comme la précipitation des différentes matières actives dans le mélange.
    Leur + : maintenir des conditions physico-chimiques optimales pour l’application.
  • Ceux qui agissent pendant la pulvé (comme les réducteurs de dérive : Gondor ou Hurricane par exemple). Ils augmentent le volume des gouttes pulvérisées, les rendant moins sensibles au vent.
    Leur + : ajouter un tel adjuvant à vos bouillies pourrait sauver les cultures de votre voisin ! 

Et ceux qui agissent une fois sur la cible traitée. Ils peuvent être étalants, rétenteurs ou pénétrants et permettent à un maximum de produit de rester sur la cible et d’atteindre son site d’action.

Rôle des adjuvants durant la pulvérisation d’une bouillie (source : AFA)

Le bon adjuvant pour le bon traitement 

Une centaine d’adjuvants sont disponibles sur le marché, avec chacun un ou plusieurs modes d’actions. Vous devez donc choisir l’adjuvant correspondant le plus à vos besoins pour ne pas passer à côté de son bénéfice pour votre traitement.Par exemple, pour un traitement avec un produit de contact, l’enjeu est la qualité de couverture car le produit agit là où il tombe.Avec un adjuvant étalant, le produit va recouvrir une plus grande surface de la cible, et vous maximiserez l’efficacité de votre traitement. Alors qu’un adjuvant pénétrant n’aura pas du tout l’efficacité escomptée, bien au contraire !

En faisant pénétrer dans la plante un produit agissant en surface vous risquez de faire apparaître de la phyto qui pourrait avoir un impact négatif sur le rendement.

Comment bien choisir son adjuvantation pour chaque traitement ?

Vous voulez adjuvanter votre bouillie mais vous ne savez pas quel adjuvant choisir ? De nombreux outils, gratuits ou à faible coût, sont disponibles pour vous permettre de déterminer l’adjuvantation adéquate pour chacun de vos traitements. HYGO est l’un d’entre eux. 

Cette application vous aide à déterminer rapidement l’adjuvant le plus adapté à votre bouillie. Dans sa version AgroMétéo + (gratuite en ce moment pour les 1 000 premiers utilisateurs), vous composez numériquement votre bouillie sur votre téléphone et HYGO vous recommande l’adjuvantation à appliquer.
Plusieurs exemples de produits sont donnés pour vous permettre de faire votre choix plus facilement.

HYGO 2022 - recommandations d’adjuvants pour AGIL

HYGO regroupe, en plus des 20 000 produits, tous les adjuvants autorisés sur le marché français classés selon leurs modes d’actions. Cette classification des adjuvants a été réalisée en partenariat avec les fournisseurs pour attribuer à chacun le mode d’action le plus pertinent.

Réduire mes doses d’herbicides, fongicides ou insecticides avec les adjuvants, est-ce possible ?


“Oui, c’est possible !”, nous dit notre directeur en agronomie Théophile Kazmierczack. Ajouter un adjuvant à votre bouillie vous permettra de réduire les pertes de produit lors de l’application. Donc, il est possible de réduire la dose de produit appliqué d’autant que les pertes sont réduites par l’ajout de l’adjuvant.

Concrètement, qu’est-ce que cela donne ? Reprenons notre outil HYGO. Imaginons que vous souhaitez désherber une parcelle de blé infestée de coquelicots cet automne, vous choisirez probablement un phyto de type Alliance WG. Après avoir sélectionné l’une des fenêtres météo les plus optimales sur la journée de jeudi , l’application nous donne une réduction de dose de 27 %. Pour le même créneau d’application, après l’ajout d’une huile type Actirob B, vous pourrez réduire votre dose appliquée de 33 %.

HYGO 2022 - comparaison de modulation avec ou sans adjuvant pour Alliance WG

¹ source : ADquation, enquête menée pour l’Association Françaises des Adjuvants (AFA), été 2021. ² température comprise entre 5 et 12°C, humidité > 80 % et pas de pluie

Logo hygo white

Le 1er assistant numérique
pour une pulvérisation optimale

✅ Conseil d’application pour 3700+ intrants
✅ Optimisation de vos IFTs par 12-15 %
✅ Traçabilité automatisée avec la météo

Articles récents

December 31, 2022

Les secrets des adjuvants révélés : comment maximiser vos traitements grâce à l’adjuvantation ?

Près de 70 % des exploitants agricoles utilisent des adjuvants¹. Ce chiffre monte à presque 100 % pour les agriculteurs céréaliers. Leur usage s'est démocratisé au fil des années et ils sont aujourd’hui devenus presque incontournables. Mais quel est le rôle réel de l’adjuvantation ? Comment bien choisir son adjuvantation ? Est-ce qu’une bonne adjuvantation maximise les effets du traitement appliqué ?

Lire l'article
November 21, 2022

Le top 5 des conseils pour réussir le certiphyto

Vous avez besoin de repasser au plus vite le test ? Est-il impératif pour votre activité d’obtenir le certiphyto ? Retrouvez ci-dessous les 5 meilleurs conseils à mettre en pratique pour décrocher votre Certiphyto rapidement.

Lire l'article

Une question ou remarques sur cet article ? Écrivez-nous via notre formulaire de contact

Je contacte Alvie