AGTECH : la start-up Alvie s’engage pour l’agriculture durable

11/3/2021
Alvie est une start-up qui conçoit des solutions digitales pour accompagner les agriculteurs dans la transition d’une agriculture conventionnelle vers une agriculture durable. Elle vient de boucler un premier tour de table d’un montant d’un million d’euros. Ce financement servira d’un côté à perfectionner sa technologie et de l’autre, à la déployer en France et en Europe.

Un million d’euros pour diminuer l’utilisation des pesticides

Alvie est une toute jeune start-up agtech. Créée en 2020 par Edita Bezegova, Nadir Ghrous et Morgan Roux, elle promeut un modèle agricole durable. En effet, elle propose des solutions aux agriculteurs pour optimiser l’utilisation de leurs produits phytosanitaires. Le but de la démarche est de réduire le recours à ces substances chimiques sans pour autant diminuer la production.

Cette semaine, la jeune pousse est fière d’annoncer la concrétisation d’un premier tour de table. D’un montant d’un million d’euros, c’est la première levée de fonds de l’agtech. Parmi les investisseurs, on retrouve des fonds comme Investir&+ et Techmind. Plusieurs business angels ont aussi participé à l’opération.

Agtech : la start-up Alvie s’engage pour l’agriculture durable

« Nous sommes heureux d’accompagner Alvie pour accélérer la transition de l’agriculture conventionnelle qui reste aujourd’hui majoritaire et particulièrement en grande culture », a déclaré le président d’Investir&+, Vincent Fauvet. Il a ajouté : « Au-delà du bio, nous espérons que plus des 95 % des consommateurs restants puissent aussi avoir une meilleure alimentation avec un impact le plus faible possible sur la biodiversité, l’eau et l’Homme ».

Grâce à cette levée de fonds, Alvie va pouvoir investir davantage dans la recherche et développement. Elle pourra ainsi améliorer sa solution. Elle compte également profiter de ce financement pour déployer son outil de contrôle des pesticides à grande échelle, en France et en Europe.

Alvie, la start-up qui œuvre pour un modèle agricole pérenne

Afin d'aider les professionnels de l’agriculture à passer à un modèle agricole pérenne, Alvie a conçu HYGO. Il s’agit d’un assistant digital qui aide les agriculteurs à doser la quantité de pesticides qu’ils utilisent.

Son principe est simple. Il suffit à l’agriculteur d’aimanter un capteur météo sur son pulvérisateur. Le dispositif fournit ensuite des conseils personnalisés en fonction des conditions locales, directement sur le smartphone de l’exploitant agricole.

« Engagée pour faciliter la transition d’une agriculture intensive à fort impact environnemental vers de nouveaux modèles agricoles plus durables, avec Alvie nous souhaitons diminuer l’utilisation des produits phytosanitaires chimiques », explique Edita Bezeg. Elle poursuit : « Pour accompagner les agriculteurs dans cette démarche, nous développons des solutions qui s’appuient sur la technologie unique et brevetée d’un jumeau digital agronomique : une représentation numérique des exploitations agricoles, couplée avec une base de connaissance agronomique ».

À ce jour, plus de 400 agriculteurs ont déjà testé la solution. Elle permettrait de baisser l’emploi de pesticides de 30 %.

Logo hygo white

Le 1er assistant numérique
pour une pulvérisation optimale

✅ Conseil d’application pour 3700+ intrants
✅ Optimisation de vos IFTs par 12-15 %
✅ Traçabilité automatisée avec la météo

Articles récents

November 21, 2022

Le top 5 des conseils pour réussir le certiphyto

Vous avez besoin de repasser au plus vite le test ? Est-il impératif pour votre activité d’obtenir le certiphyto ? Retrouvez ci-dessous les 5 meilleurs conseils à mettre en pratique pour décrocher votre Certiphyto rapidement.

Lire l'article
November 17, 2022

Tout savoir sur les mélanges interdits

Les régulateurs rédigent des règles qui régissent les mélanges extemporanés interdits. Toutes ne sont pas explicitées de la même façon. Théophile Kazmierzcak, directeur scientifique chez Alvie, vous dit tout dans cet article !

Lire l'article

Une question ou remarques sur cet article ? Écrivez-nous via notre formulaire de contact

Je contacte Alvie