ACTUS : Traitement et temps sec : le maïs n’est pas épargné. Quelles stratégies adopter pour réussir ses traitements dans ces conditions ?

Comme pour la betterave, il est déterminant de combiner une stratégie mécanique et une stratégie chimique. Les températures du mois de mai sont hautes et mettent à mal le désherbage du maïs. Il est important de rester vigilant quant aux stades de vos adventices présents sur vos cultures pour maximiser la réussite de vos pulvérisations.


Adapter votre stratégie de post-levée : combiner le mécanique et le chimique

Passer la herse étrille maximisera l’élimination des adventices par la suite. Ce désherbage mécanique vous permet d’enlever, dès leur germination, les adventices déjà levées et de grouper les levées suivantes. Dans les conditions sèches actuelles, il peut être déterminant de réaliser cette action.


Effectuez un rattrapage chimique raisonné de post-levée entre les stades 2 et 6 feuilles du maïs. Selon la flore présente sur la parcelle, les conditions météos et le stade de la culture, plusieurs stratégies chimiques sont envisageables pour réussir votre désherbage. 

Arvalis, institut du végétal, vous donnent quelques exemples ci-dessous :

Pour faciliter la programmation de vos traitements et éviter les mauvaises fenêtres météo, vous pouvez utiliser HYGO. HYGO est un assistant qui vous permet d'obtenir simplement un prévisionnel météo fiable pour chaque heure des 5 jours à venir. Anticiper les conditions d'applications et choisir les créneaux les plus adaptés facilitera la bonne conduite de votre désherbage de maïs.


Cliquez ici pour en savoir plus sur HYGO

Conseils d’applications 

- Appliquez les produits racinaires après une pluie. 5 mm de pluie permettent de maintenir l’efficacité du traitement.

- Traitez avec une température comprise entre 10 et 25 ° C. Au-delà, le risque de phytotoxicité sur la culture est élevé - notamment avec les herbicides auxiniques et sulfonylurées.

- Traitez avec une hygrométrie supérieure à 60 % pour limiter la volatilisation des gouttelettes et améliorer l’hydratation foliaire.


Consulter plus de conseils d'applications en cliquant ici

Restez vigilant : adaptez vos programmes au stade des adventices

Veiller au stade des adventices pour viser une bonne efficacité est déterminant. Par temps sec, il faut être plus attentif. La prise en compte du stade d’application et des conditions agro météorologiques est décisive. 

Avant le stade 2 feuilles : une intervention avec des herbicides racinaires peut s’envisager si l’humidité du sol est suffisante. Quelques exemples d’associations de produits proposés par Arvalis ci-dessous :

Au stade 3-4 feuilles : préférez une combinaison tricétone + sulfonylurée. Vous obtiendrez un bon contrôle des dicotylédones classiques et des graminées en faible pression.


Pour toutes informations sur cet article, écrivez à gaellej@alvie.fr